C'est la course !!!

2 sorties de suite au mont Enclus/Kluisberg.

2018 Cest la course

Photos: Fabien et Fabrice (Src. STRAVA)

Dans un passé pas si lointain, lors de brevets de longue distance, le randonneur se débrouillait avec une carte routière et la feuille de route fournie par l’organisation. De nos jours, biens rares sont ceux qui ne sont pas équipés d’un GPS.

Alors quel GPS choisir?

un GPS dédié vélo ou un GPS polyvalent?

un modèle à piles ou à batterie interne?

Le GPS dédié vélo est plus esthétique, plus léger, la batterie est intégrée, le support vélo plus ergonomique. Les modèles les plus coûteux proposent des fonctions évoluées: coaching, connectivité vers des sites telles que Strava…

Les modèles polyvalents sont plus rustiques. On n’accède qu’à des fonctions de compteurs de vélo classiques: distance parcourue, vitesse instantannée, vitesse moyenne, altitude, dénivelée positive et négative… en plus de la navigation type route ou tracé.

Les modèles à  batterie ont une autonomie d’une dizaine d’heure. Si on veut rouler plus longtemps il faudra utiliser un powerbank qu’il faudra sans doute mettre dans une sacoche de cadre.

Les modèles à piles (ils sont plutôt optimisés pour des accu NiMh) peuvent avoir une autonomie nettement supérieure ( mon etrex 30 x tient 48h avec des accus NiMh 2500 mAh de chez Auchan). De plus, les piles AA se trouvent facilement dans le commerce.

La mémoire de certains modèles est extensible via une carte micro SD ( la carte d’un pays de la taille de la France tient sur 1 GO).

Des cartes gratuites sont téléchargeable sur des sites collaboratifs ( projet OpenStreeMap par exemple). Ces cartes sont routables ou topographiques.

On peut créer ou récupérer des traces sur des sites telles que Openrunner, Gpsies….

ou utiliser les logiciels constructeur par exemple basecamp pour Garmin.

Pour ceux qui n’ont pas encore de GPS ou sont à la recherche d’une alternative en cas de panne, on peut aussi utiliser son téléphone portable (tant que la batterie tient le coup).

On peut par exemple utiliser Google Map sans données mobiles .Il faut alors utiliser la fonctionnalité “plans hors connexion” et télécharger des cartes en Wifi (une carte pour la sortie à Sluis prend moins de 100 MO qu’on peut d’ailleurs stocker sur une carte micro SD).

Il faut ensuite utiliser “My Maps” et importer un fichier au format gpx ou autre dans une carte perso.

A partir de “mes adresses” , on peut accéder aux cartes de “My Maps” qui forment une sorte de calque qui se superpose  à la carte google.

Capture123

On peut alors zoomer, centrer la carte sur sa position actuelle en appuyant sur l'icône cible de google maps et même orienter la carte dans les sens de la marche par un appui prolongé sur l'icône cible, ce qui fera apparaître une icône boussole.

SC4

PS:  Si à un moment donné, suite à un incident mécanique, vous vous retrouvez seul… il est possible de transmettre votre position aux copains par SMS via google map.

SC5

en utilisant les données mobiles il est possible de transmettre à chaque instant pendant un laps de temps défini votre position à un groupe d’amis via des appli comme Whatsapp.

 PPS: mon Garmin Etrex 30x avec support vélo m'a coûté à peu près 200 Euros en début d'année.

 

 

Remake du brevet de Willems

​C'est parti (tôt) pour un tour de 90km sur les traces du brevet de Willems....

  2018 RemakeWillems
 2018 RemakeWillems 1  2018 RemakeWillems 2
 2018 RemakeWillems 3  2018 RemakeWillems 4

Photos: F.BOS (Src. STRAVA)

Picarde 23 - La Relève (C.C.Peruwelz)

Peruwelz, Belgique : 29/07/2018

Météo: Soleil, vent modéré, 24°

Participants: 485

Bière: La Moinette blonde

Ballade sur terres inconnues ...95km dans l'Avesnois. Beau parcours vallonée, vent de face, pour la partie aller. Un retour moins bucolique via Valenciennes et Onnaing mais vent de dos dont vite faite. Flechage à revoir car parfois difficile à lire, caché ou carrement plus présent suite passage des voitures. Plus grave... bière pas assez fraîche pour mes compagnons de route!!

2018 Un casque ca sert

Les chutes cumulent. Yannick a chuté samedi matin dans un virage à cause du mazout sur la route. Ici, c'est un chien qui a traversé la route et fait tomber Graeme. Pour ceux qui ne sont pas convaincus de la nécessité de porter un casque .... cela aurait pu être ma tête!

2018 Un casque ca sert 1

Baisieux > Sluis (NL) > Baisieux - 226km

Baisieux, France : 21/07/2018

Météo: Soleil, 30°

Participants: 9

Bière: Westmalle brune

Aller-Retour mouvementée pour une première sortie  de 200+ km. Une crevaison, des accidentes avertis de près, "man down" sur les pavés, des arrêts pipi à go-go et des gentils flamands et gentilles flamandes qui nous avaient remplissé nos bidons lorsqu'on n'en avait plus rien à nous hydrater. Merci et Dank u vel!

Mais, surtout, une belle sortie entre copains ou nous avons d'abord traversé le centre ville de Bruges avant de découvrir la belle ville de Sluis en Hollande.

Voici des photos de cette belle journée...

Départ matinale 06h30
 2018 Baisieux Sluis 001
Le début des galères pour Thierry
 2018 Baisieux Sluis 002
 2018 Baisieux Sluis 003
Passchendaele en vue
 2018 Baisieux Sluis 004
Le centre touristique de Bruges un samedi après-midi en pleine saison. Ca, c'est du planning :)
 2018 Baisieux Sluis 005
2018 Baisieux Sluis 006
2018 Baisieux Sluis 007
2018 Baisieux Sluis 008
2018 Baisieux Sluis 009
Sluis, Hollande. Een bier, alstublieft!
2018 Baisieux Sluis 010
 

 

Merci à Laurent pour la motivation et le parcours!